vendredi le 17 septembre 2021

Non réouverture des frontières Burkina-Côte d’Ivoire : les raisons, selon les ambassadeurs

Partager sur:

A l’issue du Traité d’amitié et de coopération TAC, la RTI et la RTB, ont organisé un débat avec des diplomates ivoiriens et Burkinabè.  Sur le plateau, étaient présents, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, au Libéria et en Sierra Léone, Mahamadou Zongo, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire auprès du Burkina Faso et de la République du Niger Kapieletin Soro et Enno Maes, Directeur général des relations bilatérales de Côte d’Ivoire.

Le Traité d’amitié et de coopération entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire s’est achevé ce mardi 27 juillet 2021. Au titre des attentes des populations à ce TAC, figure la question de la réouverture des frontières fermées dans le cadre de la lutte contre la pandémie à Covid- 19. Les populations devront encore attendre pour être exaucées.

Pour Mahamadou Zongo, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, au Libéria et en Sierra Léone, la réouverture des frontières « Burkina-Côte d’Ivoire », ne dépend pas d’une relation bilatérale. Pour lui, ces deux pays font partis des institutions sous régionales avec d’autres Etats. Par conséquent, il relève que le TAC ne serait pas capable de rouvrir les  frontières.

Nonobstant, l’ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire note que des dispositions  ont été prises pour des raisons humanitaires afin de permettre aux populations de circuler entre les deux pays. « A l’ambassade du Burkina en Côte d’Ivoire nous signons entre 200 à 300 laisser passer par semaine », a-t-il révélé. Des propos qui ont été soutenus par Kapieletin  Soro, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire auprès du Burkina Faso et de la République du Niger et Enno Maes, Directeur général des relations bilatérales de Côte d’Ivoire. Pour eux, on ne peut évoluer en vase clos quand on a affaire à une pandémie.

The following two tabs change content below.
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *