Burkina-Faits divers 2021 : Yako s’est bien illustrée

Partager sur:

Après joies et peines 2021 a enfin refermé ses portes. Des pleurs, il en a eu en 2021, mais l’opinion publique n’a pas parfois manqué, de quoi se distraire et alimenter les débats tant sur la toile que dans les grins de thé. Retour sur quelques faits marquants de la toile.

« Ouagadougou capitale du cinéma », oui! Mais Yako aussi ne s’est pas laissé faire en 2021. En tous les cas, sans études préalables, l’on pourrait dire que Yako a été le maître des faits divers en 2021, surtout pour ce qui est, des amours douloureux. C’est dans cette ville qu’une femme a mordu la cuisse de son mari, en février.

Dans la foulée, une élève de la classe de 3e de la commune de La-Todin promet de se suicider si elle n’arrive pas à avorter. « L’auteur de sa grossesse, son camarade de classe a quant à lui pris la poudre d’escampette et s’est retrouvé en république de Côte d’Ivoire. Découragée ou pour une autre raison, l’élève a opté de mettre fin à ses jours, par n’importe quel moyen, et même par pendaison » rapporte nos confrères de l’infoh24.

2021 ou « année bonheur » à Bonheur ville

Pendant ce temps, c’est la pluie et le bonheur, à Bonheur ville. Le 12 septembre dans ce quartier, à un jet de pierre du stock d’agrégats, des enfants découvrent, du poisson dans l’eau de pluie qui ruisselait. C’est ainsi qu’a commencé ce jour, « la chasse au poisson ».

« On était assis et on a senti que quelque chose bougeait dans l’eau ; quand on s’est approchés, on a vu que c’était du poisson. On a commencé à les chasser », a confié l’un des chasseurs au micro de Filinfos.

Si pour certains, ces faits n’ont rien de mystérieux, pour Proksy La Prospérité (un internaute), ce sont des poissons militaires. ” Ils sont en reconnaissance dans cette zone et c’est fort probable que leur MI-24 a fait un crash” dit il.

Quant au plus anciens comme Rimsiguiyan Stéphane Ouedraogo (un internaute), il est interdit de manger ces animaux aquatiques surtout dans ces conditions. ” Il y a eu une année ou nos parents ont vécu cette situation, les gens ont ramassé des poissons qui sont venus avec l’eau de la pluie dans le quartier. Cette année-là, il y a eu une maladie bizarre et très grave qui a fait des ravages”, poursuit-il.

Kaya rentre dans le “Game”

2021 a vraiment été une année de tous les incroyables talents. A Kaya, un petit garçon a abattu un drone à l’aide d’un lance-pierre. Les faits se sont déroulés au cours des manifestations où les populations de Kaya sont sorties barrées la route à un convoi militaire français.

Suite à ces faits, certains internautes ont même fait des propositions inimaginables. “Donnez le titre de Général au petit, on va avancer. Il vaut mieux que le Chef d’état-major des armées. On a vu concrètement au moins ce qu’il a fait pour le pays” dixit Ib Ras Domingo.

Même son de cloche pour Boulbi Boulogne qui s’écrie : “L’histoire est déjà marquée… Aliou Sawadogo premier Africain à faire descendre le Drôme de l’armée française dans son territoire”.

Une histoire de silure alimente une fois de plus la toile

Si au quartier Bonheur ville de Ouagadougou, les silures ont fait le bonheur de certains « chasseurs », cela n’a pas été le cas partout où il y avait des silures.

Dans la ville de Sya, un silure a vite enflammé la toile. Il s’est agi cette fois de la statue d’un silure qui visiblement n’a pas été des plus belles représentations.

Suite à cela, on a assisté à un véritable lynchage digital. « Ce n’est pas sérieux », « ça c’est tout sauf un silure », « ça ressemble plus à une verge qu’un silure », « Bobo Dioulasso mérite mieux »… tels sont entre autres quelques commentaires (les plus pudiques) qu’on pouvait lire sur le net.

« Le régime qui fait grossir » les débats

Au plus haut sommet de l’Etat, une déclaration du Président du Faso Roch Kaboré, fait monter la dose des débats. Lors de son entretien avec la presse nationale à l’occasion de la célébration du 11 décembre, le Président a indiqué qu’il observait un régime.

Yako n’a pas dit son dernier mot

Et quand tout semble se calmer à Yako, apparemment la population fait tout pour revenir à la charge. En effet, toute une famille échappe de justesse à la mort à cause d’une déception amoureuse. Les faits se sont déroulés au secteur 2 de Yako en mi-octobre.

Selon l’Agence d’information du Burkina, qui relate l’histoire, la présumée empoisonneuse voulait se venger de son ex-copain qui aurait enceinté une fille dans la famille qui venait d’échapper au massacre. N’eut été la vigilance du chef de famille qui a détecté l’odeur inhabituelle de leur eau de boisson, le pire serait arrivé.

Loin de calmer les ardeurs de cette belle ville, un maïeuticien, accusé d’avoir violé une patiente, est condamné à 7ans de prison ferme en décembre 2021.

The following two tabs change content below.
Partager sur: