Santé : la Chine apporte une assistance au Burkina

Partager sur:

Depuis la reprise des relations diplomatiques entre la Chine et le Burkina, les deux pays coopèrent dans le domaine sanitaire. Le jeudi 3 juin 2021 à Ouagadougou, l’ambassadeur de la Chine au Burkina Li Jian a dressé le bilan des activités de la mission médicale chinoise au pays des hommes intègres.

Le 26 mai 2018, la Chine et le Burkina Faso ont décidé d’un commun accord, de rétablir leurs relations diplomatiques. Depuis lors, la Chine apporte son soutien dans l’amélioration de l’offre sanitaire au Burkina Faso. A ce titre, l’ambassadeur de Chine au Burkina Li Jian a affirmé que son pays envoie des missions médicales au Burkina. « Actuellement, c’est la 4e équipe, forte d’une dizaine de spécialiste qui est en service au Burkina », a-t-il déclaré. Il relève que malgré les barrières linguistiques, l’équipe chinoise arrive à contribuer aux côtés des médecins Burkinabè à améliorer la qualité des soins.  « A l’hôpital de Tengandogo et au CHR  de Koudougou, ils ont apporté leur appui à travers la consultation et le traitement des patients. Régulièrement, ils se déplacent vers les villages, parfois très reculés pour offrir des consultations et soins à la population rurale », a-t-il souligné. L’ambassadeur souligne que les médecins chinois au Burkina ont participé à 5 opérations cardiaques réussies.

Une assistance dans la lutte contre la Covid-19

Li Jian a laissé entendre que depuis la détection du premier cas de Covid-19 au Burkina, son pays s’est résolument engagé pour vaincre la maladie. La Chine a offert 4 lots de matériels, envoyé une mission antiépidémique, organisé des visioconférences de partages d’expériences entre spécialistes entre Burkinabè et chinois.

Sur le plan des infrastructures sanitaires, la Chine à rénover entre autres deux bâtiments d’isolement au CHU Yalagado Ouédraogo, le centre d’urgences du CHR de Koudougou, a informé Li Jian.

Le directeur général de Tengandogo, se veut reconnaissant à la Chine. Au titre de l’apport de la Chine, il a cité la venue de la première mission qui selon a permis de soigner nombreux patients. Il a aussi cité, le jumelage entre l’hôpital de Tengandogo et du premier hôpital de Chine attribué à l’université scientifique de Chine qui est en cours.

The following two tabs change content below.
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *