Revue de presse : Examens du CEP, CAP, BEP, BEPC et Embuscade meurtrière sur l’axe-Barsalogo-Foubé font la Une des quotidiens

Partager sur:

Les journaux du jour du mercredi 23 juin 2021 évoquent entre autres les examens en cours de même que l’embuscade sur Barsalogo-Foubé qui a occasionné la mort de plus d’une dizaine de policiers.

Sidwaya titre à sa Une, Examens scolaires 2021, Plus de 770 mille candidats en quête d’un diplôme. Ce sont donc 770 629 candidats qui prennent part aux examens pour la session 2021. Le journal précise que dans la région des cascades à Wolokonto dans le Léraba, les candidats doivent se munir des lampes torches pour la composition, faute d’éclairage.

L’Observation Paalga quant à lui titre: Examens scolaires 2021, Sous les auspices de Saint Viateur.

Le journal LePaysdéclare que le mercredi 22 juin 2021, Ouagadougou s’est réveillé sous une température assez clémente et précise que dans certaines localités, il continue de pleuvoir contraignant plus de 140 élèves du centre à avoir du mal à prendre part à l’appel. « Ces élèves iront poursuivre la composition et on va leur envoyer à la fin des différentes compositions, des épreuves de remplacement pour leur permettre de composer » a déclaré le ministre Stanislas Ouaro dans le journal.

Le journal le Quotidien renchérit que Stanislas Ouaro s’est réjoui pour cette année que la parité entre filles et garçons soit atteinte avec plus de 769 mille candidats pour ces 4 examens.

Par ailleurs, les journaux du jour pleurent également les 11 policiers tués dans le Sanmatenga. L’Observateur Paalga dans sa rubrique « Regard sur l’actualité » titre Embuscades mortelle à Foubé.  A sa page n°5, il explique qu’on avait espéré les retrouver tous sains et saufs aux premières heures du mardi 22 juin 2021. Selon le doyen des quotidiens, la tuerie de ces 11 personnes par les HANI constitue sans doute le bilan le plus lourd pour la police nationale depuis que le pays se bat contre le terrorisme. A cet effet, le journal s’interroge « s’il faut s’étonner quand Christophe Joseph Marie Dabiré, le Premier ministre (PM) lui-même, a confessé presque naïvement devant la représentation nationale qu’il n’avait pas de stratégie de lutte ? »

Pour le journal, le Pays, il y’a péril en la demeure.  L’étau autour de notre pays est plus que jamais menacé dans son existence. A en croire le journal donc, la solution du pire serait de baisser les bras dans de pareille situation.

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *