Semaine du 14 au 20 juin : le retour au bercail de Laurent Gbagbo et le dialogue politique au cœur de l’actualité

Partager sur:

La rédaction de filinfos.net vous propose la synthèse des points fars de l’actualité de la semaine du 14 au 20 juin 2021.

Le Burkina Faso a débuté la semaine, du 13 au 20 avec une main tendue de l’Egypte. La république arabe d’Egypte par la voix de son ambassadeur au Burkina Faso s’est dite disposée à soutenir le Burkina dans la lutte contre le terrorisme. C’est l’ambassadeur de l’Egypte au Burkina Ibrahim Azim Elkhouni qui a porté le message au cours d’une audience avec le Premier ministre burkinabè. L’émissaire égyptien a affirmé que plusieurs pistes sont en examen et d’autres propositions seront étudiées par les deux parties afin de réaliser une coopération exemplaire Sud-Sud.

L’hebdomadaire conseil des ministres a mis à nu les réalités des infrastructures publiques au Burkina. A cette saison pluvieuse, 170 infrastructures publiques dont 110 relevant d’infrastructures éducatives, sont dans une situation de dégradation ou ont subi des dégradations. Les rasions selon le ministre de la communication sont entre autres des insuffisances dans les dossiers techniques des appels à concurrence, des failles dans le suivi contrôle, de la mauvaise qualité du matériel et du non-respect des garanties décanales.

Le ministre de la santé, a quant à lui fait le bilan des deux semaines de vaccination. 20 315 personnes ont été vaccinées dont 9 108 agents de santé à la date du 15 juin,

Les nouvelles du front ont été marquées par le décès du Maréchal des logis Mwinzié Pierre Damien Kambou élément spécial d’intervention de la gendarmerie nationale (USIGN). Blessé à la suite d’un accrochage avec des groupes armés dans la commune de Arbinda (province du Soum), le 10 juin dernier, MDL Kambou a rangé définitivement son arme et sa caméra le 15 juin. Il a été inhumé le 16 juin dernier. Il s’en va avec une médaille militaire à titre posthume. Selon la gendarmerie, ce sous-officier a été de toutes les missions périlleuses de l’unité, « de Aziz Istanbul à Kabonga en passant par Tasmakat, ou le 10 mars 2020, où, il était atteint par balle à l’épaule droite lors d’une opération qui a permis de neutraliser plus de 80 terroristes. « The lion », ou « le guerrier sage », comme l’appelaient ses compagnons s’est toujours proposé d’être en tête de progression de son peloton lors des opérations, en témoigne son commandant d’unité. Il est parti pour toujours, laissant derrière lui deux enfants et des compagnons « sans voix ».

Le dialogue politique ouvert le jeudi 17 juin a refermé ses portes le samedi 19 juin. L’insécurité et les élections municipales à venir étaient les clés points clé de ses échanges qui ont mis majorité et opposition politique autour d’une même table. A en croire Simon Compaoré, président Mouvement pour le peuple et le progrès, il y a eu des points d’accords et également rendez-vous a été donné pour le 3 juillet pour discuter sur d’autres points. L’opposition quant a-t-elle, réclame la démission du Premier ministre et son ministre de la défense.

Hugues Fabrice Zango, maitre incontestable du triple Saut

En sport, le triple auteur Hugues Fabrice Zango, confirme sa suprématie en remportant le meeting de Madrid avec une performance de 17m83. Un point rassurant pour le Burkinabè à une trentaine de jours avant les jeux olympiques de Tokyo. 

En football, Etincelles FC s’est adjugé le trophée de la coupe du Faso pour une deuxième fois après celle de 2018. La coupe du Faso (Homme) a également connu son apothéose ce dimanche 20 juin 2021. L’ASFA-Yennenga a remporté la coupe en battant son adversaire du jour l’ASFB par 1-0 qui aligne une 6e finale d’affilée sans marquer le moindre but.

La fin de l’exil de Laurent Gbagbo

L’actualité internationale a été marquée par le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Après dix ans passés à la Cour pénale internationale, avec vive joie que l’ancien président ivoirien a dit regagner sa mère patrie, le jeudi 17 juin 2021. Il foule la terre ivoirienne trois mois après son acquittement par la CIP pour crime contre l’humanité. Une foule importante s’est mobilisée pour le retour de l’homme. Un retour qui sera donc inscrit dans l’histoire de la lagune Ebrié.

Synthèse de Emmanuel Gouba

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *