Lutte contre l’insécurité urbaine : la police nationale démantèle un réseau de malfrats

Partager sur:

La police nationale, à travers un communiqué, paru ce lundi 8 novembre 2021, a annoncé avoir mis aux arrêts un réseau de malfrats.

Selon le communiqué, ce un réseau est composé de cinq (05) membres, dont le plus jeune est âgé de 37 ans et le plus âgé 57 ans.

La police indique également que ces cinq malfrats étaient déjà enregistrés dans les fichiers par les services de Police pour des infractions similaires de vols et recels de vélomoteurs dans la ville de Ouagadougou.

“Suivant un mode opératoire qui leur est propre, ils évoluaient en binômes et ciblaient les lieux de commerce tels que les boutiques, les merceries et les boulangeries. A l’aide d’un lot de clés, l’un d’eux passait en essai tous les engins trouvés sur place, tandis que son acolyte faisait le guet ou se faisait passer pour un client. Dès qu’un engin était déverrouillé, celui qui était aux aguets vient l’emporter et l’autre à son tour joue au client avant de s’échapper”, a notifié la police nationale.

“Les engins ainsi dérobés étaient vendus à un receleur selon un montant qui varie entre 125.000 et 200.000 FCFA en fonction de l’état de l’engin. Ces vélomoteurs étaient ensuite revendus dans un pays voisin ou sur des sites d’orpaillage. D’autres par contre étaient déposés dans des parkings privés, attendant de trouver un preneur”, poursuit-elle.

Après des investigations, la police nationale avec la collaboration de la population, a réussi à mettre la main sur le gang. Lors de leur interpellation, il a été trouvé en leur possession six (06) vélomoteurs, plusieurs dizaines de clés, des pièces détachées de vélomoteurs et divers autres objets.

Partager sur: