1ere édition “les 72 heures Faso du Dan Fani” : une initiative pour promouvoir le pagne tissé

Partager sur:

La fédération nationale des tisseuses du Burkina Faso (FENATI/BF) a rencontré la presse le lundi 7 juin 2021 à Ouagadougou. Il était question d’annoncer les couleurs de la première édition des 72 heures du Faso Dan Fani qui se tiennent du Jeudi 10 au samedi 12 juin 2021 à Ouagadougou.

Le Faso Dan Fani sera sous le feu des projecteurs du jeudi 10 au samedi 12 juin 2021. Dénommé « Les 72 heures du Faso Dan Fani », cette activité se tient sous le thème : « Contribution du Faso Dan Fani dans l’économie du Burkina Faso ». L’initiative est de la Fédération nationale des tisseuses du Burkina Faso (FENATI/BF).

Selon la présidente de l’association Justine Kafando, « Les 72 heures du Faso Dan Fani » qui est à sa première édition vise à promouvoir le pagne tissé. Il s’agit de « magnifier cette œuvre, de réfléchir sur sa pérennité et sa contribution dans l’économie du pays », a-t-elle dit. A l’écouter, ceux qui s’illustrent également dans la promotion du Faso Dan Fani vont être mis à l’honneur.

A en croire la secrétaire générale de (FENANTI/BF), Germaine Compaoré, le Faso Dan Fani sera vendu en prix promotionnel, pendant ses 72 heures d’activités. « Les prix du pagne vont vraiment être bas », a-t-elle indiqué.  Elle a précisé que les tisseuses des différentes régions seront représentées. Par ailleurs, elle invite les populations a effectué le déplacement afin de découvrir de nouvelles gamme du Faso Dan Fani.

« Le Faso Dan Fani nourrit son homme »

La présidente de l’association Justine Kafando affirme que le Faso Dan Fani est aujourd’hui un secteur rentable. « Aujourd’hui, cette activité est pourvoyeuse d’emplois qui contribue à réduire le taux de chômage des femmes et contribue à résoudre le souci de la pauvreté parce que cette activité nourrit bien son homme », a-t-elle signifié. C’est pourquoi, elle invite les Burkinabè à promouvoir ce pagne. Elle suggère que l’Etat décrète une journée nationale du port du Faso Dan Fani.

Le tissage des pagnes n’est pas sans difficulté. Au dire de Germaine Compaoré, la labellisation du Faso Dan Fani a facilité l’écoulement du produit, mais se heurte à certaines réalités. « Il y a des files qui sont importés du Ghana. Alors qu’il est interdit d’utiliser les files venues d’ailleurs pour tisser les pagnes labéliser », a-t-elle expliqué. Et à la présidente de l’association d’appeler à la sensibilisation car dit-elle, le Faso dan fani vise à promouvoir les produits locaux.

La cérémonie d’ouverture des 72 heures du Faso Dan Fani est prévue pour le samedi 10 juin 2021 à 9 heures au sein SIAO. L’accès est conditionné par le port obligatoire du Faso Dan Fani. Des panels et expositions de pagnes vont ponctuer ses 72 heures d’activités.

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *