Concours directs et professionnels de la fonction publique : 1 959 184 000 Fcfa pour l’organisation

Partager sur:

Une conférence de presse a été animée ce jeudi 03 juin par le directeur général de l’agence de recrutement d’Etat, Oumarou Toé dans le cadre du déroulement des concours directs et professionnels. Il s’agit non seulement de faire un éclairage de l’organisation des concours mais également de faire part des nouvelles innovations pour la session 2021.

« 154 concours professionnels sont organisés avec 124 concours dont la composition se déroulera en ligne dans le centre unique de Ouagadougou dont 80 concours de l’année 2020, soit un taux d’accroissement de 42,52% » Oumarou Toé.

Tels sont les propos du directeur général de l’agence de recrutement d’Etat Oumarou Toé, celui même qui est chargé de l’organisation des concours directs et professionnels de la session de 2021 lors de la conférence de presse de ce jour. En effet, au cours de la présente conférence, il ressort qu’à la date de ce jour, le nombre de candidats déjà reçu pour ce qui relève des concours professionnels en ligne s’élève à 28 464 candidatures. A cet effet, contrairement aux concours professionnels du ministère de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues qui se déroulera dans les chefs-lieux des 13 régions à partir du 04 juillet 2021, le début des épreuves pour les autres concours en ligne est prévu pour le 10 juin 2021. Les instituts comme Aube Nouvelle et l’Université de l’unité Africaine (UA) en plus des sites de l’ENAM et de l’Université Joseph KI-Zerbo abriteront les concours en ligne.

De l’organisation des concours directs, 56 concours dont 48 concours à épreuves à questions au choix ont été enregistrés. Les concours directs tout comme les concours professionnels seront « reçus exclusivement sur les mêmes plateformes econcours de la fonction publique à l’adresse www.econcours.gov.bf.  

Des innovations pour l’année 2021

 On retient l’introduction de la phase orale, l’organisation des concours au profit des personnes vivants avec un handicap, le renforcement des partenariats avec les opérateurs de téléphonie pour la fluidité du payement en ligne.

Selon Oumarou Toé, le directeur de l’agence de recrutement des concours, ces innovations visent à la « réduction d’erreurs, celle des délais ainsi que les coûts des organisations ». C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, les candidats qui seront admissibles au concours de la session 2021, seront classés par ordre de mérite. Ce classement a pour objectif d’éviter toute fraude.

The following two tabs change content below.
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *