Éliminatoires coupe du monde 2022: match nul d’un but partout entre le Burkina et le Niger

Partager sur:

Le Burkina Faso et le Niger se sont affrontés ce vendredi 12 novembre pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Les deux équipes se sont neutralisés 1-1 au Grand Stade de Marrakech.

Contre le Niger, les Étalons du Burkina Faso ont failli enterré leurs espoirs d’une première qualification à un mondial. Diminué par plusieurs forfait par blessure, Kamou Malo a joué avec un onze remanié: Farid Ouedraogo,Steeve Yago, Edmond Tapsoba, Issoufou Dayo, Issa Kaboré, Bryan Dabo, Gustavo Sangaré, Adama Guira, Hassane Bandé, Mohamed Konaté, Cyrille Bayala. Dans l’autre camp, c’est un onze remanié avec la titularisation de plusieurs jeunes qui débute la rencontre.

Dès la première minute le Burkina affiche ses ambitions. Passe en profondeur de Gustavo Sangaré pour Mohamed Konaté. Ce dernier centre pour Cyrille Bayala qui fait une remise dans la surface de réparation sans trouver de preneur. À la 14e minute, Mohamed Konaté reçoit une passe de Gustavo Sangaré mais pèche dans le dernier geste.

À la 18e minute, le Niger apporte un premier danger dans le camp burkinabè. Daniel Sosah passe à côté de l’ouverture du score. Il récupère la balle au milieu de terrain et tente une frappe hors de la surface de réparation. D’une main ferme, Steeve Farid Ouedraogo repousse la balle en corner. Trois minutes plus tard, le danger change de camp.  Le défenseur nigérien Ousmane Diabaté opère un sauvetage sur la ligne de but. Le Niger pousse domine et se montre plus adroit dans les gestes. À la 32e minute le Mena obtient un penalty. Le pied d’appui de Daniel Sosah est fauché par le défenseur de Leverkusen, Edmond Tapsoba. Le capitaine Issoufou Oumarou transforme le penalty et donne l’avantage au sien. Le Burkina rejoint les vestiaires avec un bilan peu satisfaisant. Toujours attentistes sur les passes et maladroits dans les derniers gestes, les Etalons se sont faits surclasser en première période.

Du retour des vestiaires, les Étalons deviennent pressants. Ils obtiennent un penalty à la 51e minute transformé par le capitaine Issoufou Dayo. Peu en vue dans la première mi-temps, le portier nigérien Nayim Nour est beaucoup sollicité. À la 56e minute, il empêche  Hassane Bandé de prendre l’avantage. A la 69e minute, Zakaria Sanogo rentré plutôt trouve la barre transversale sur coup-franc. La Minute d’après, c’est Issoufou Dayo qui échoue devant le but nigérien. Le match tire vers sa fin et Mohamed Konaté est toujours maladroit comme en début de match. Il loupe un caviar offert par Zakaria Sanogo à la 73e minute. Malgré les 5 minutes de temps additionnel accordé par l’arbitre, les deux équipes se sont séparés sur un match nul de 1-1.

Le Burkina sera face à l’Algérie le 16 novembre prochain à Blida pour la dernière journée des Éliminatoires. Une victoire des Étalons pourrait leur ouvrir les portes des barrages.

The following two tabs change content below.
Lino Ramdé

Lino Ramdé

Journaliste
Partager sur: