vendredi le 17 septembre 2021

Affaire décès de l’élève Cécile Kinda lors des manifestations scolaires : Six mois de sursis requis contre cinq prévenus

Partager sur:

Le Procureur du Faso près le TGI de Kongoussi Lambert Sanfo a requis mercredi, six mois de prison et 250 mille FCFA d’amende, le tout assorti de sursis, contre cinq prévenus, à la suite du décès le 29 avril 2021 de l’élève Cécile Kinda, lors d’une manifestation scolaire.

Devant le tribunal de grande instance de Kougoussi les accusés dans l’affaire Cécile Kinda, élève en classe de troisième qui a perdu la vie lors des manifestations des élèves, ont comparu pour organisation de manifestation illicite et homicide involontaire. L’affaire remonte de la manifestation organisée le 29 avril 2021,  contre les réformes scolaires.

Le Procureur Lambert Sanfo a requis six mois de prison et 250 000 FCFA d’amende, le tout assorti de sursis.

À noter que son père ne s’est pas constitué en partie civile. Le délibéré est prévu pour le 4 août 2021.

 Avec l’Agence d’Information du Burkina (AIB)

The following two tabs change content below.
Partager sur: