Dialogue politique : trois jours d’échange sur la situation nationale

Partager sur:

Ce jeudi 17 juin 2021 à Ouagadougou, s’est tenue la cérémonie d’ouverture du dialogue politique. Cette cérémonie, présidée par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, avait pour objet de convoquer les partis politiques de l’opposition et de la majorité à mener des réflexions sur la situation nationale notamment la situation sécuritaire et les élections locales prévues pour 2022.

C’est dans la volonté de consolider en performance un consensus national fort sur des questions politiques préoccupantes et de renforcer la cohésion des burkinabè que se tient ce cadre de concertation, deuxième du genre. Ainsi trois jours durant, les acteurs de la vie politique du pays vont débattre sur la situation nationale afin d’y apporter des solutions. Les échanges vont porter généralement sur la situation sécuritaire du pays, la révision a minima du code électoral pour la prise en compte des réformes nécessaires et le vote dans les zones à fort défis sécuritaire et celui des personnes déplacées internes. Selon Roch Marc Christian Kaboré, « ce dialogue est une belle opportunité qui s’offre à nous de contribuer ensemble et utilement à relever les défis, avec la volonté de renforcer nos convergences sur des questions essentielles qui consolident la démocratie et la paix dans notre pays ». « Les rapports apaisés au sein de la classe politique ont prouvé aux yeux du monde que sur les questions importantes, intéressant la vie de la nation, les acteurs politiques burkinabè peuvent s’entendre sur l’essentiel », a-t-il poursuivi en saluant « la maturité de la classe politique » dans sa perspective de cohésion sociale.

Pour Simon Compaoré, « ce dialogue politique doit être une occasion pour nous de faire corps avec le peuple, pour que les décisions que nous allons prendre aillent dans le sens de l’unité d’action pour résoudre les problèmes que nous connaissons aujourd’hui au niveau de notre pays ». A cet effet, a-t-il appelé à l’unité des partis pour la relecture du code électoral.

La première cérémonie du dialogue politique s’est tenue en juillet 2019.

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *