Modernisation de la Fonction publique : Un atelier, pour une meilleure gestion des ressources humaines

Partager sur:

Le ministère de la fonction publique a tenu hier mardi 23 mars 2021 une rencontre  avec les différents acteurs de l’administration. La présente rencontre vise à moderniser la gestion des ressources humaines pour garantir une répartition plus équitable de la charge de travail.  Ils se sont donc réunis à Ouagadougou au cours d’un atelier pour échanger sur les dispositions à prendre pour l’atteinte des objectifs.

Réadapter les besoins de l’administration publique aux réalités du moment tel est est l’objectif poursuivi par le secrétaire permanent de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance, Rimlawend Etienne Kaboré et ses collaborateurs d’où l’adoption d’un projet de guide méthodologique d’évaluation de la charge de travail. Ce guide  à en croire les premiers responsables, est le résultat d’un long processus de travail  qui a vu le concours de hauts cadres en gestion des ressources humaines. Ils ont donc procédé dans un premier temps à une description des fiches de postes de travail et de la mise en place d’un plan de formation avant de parvenir à l’établissement du projet de guide. Selon Rimlawend Etienne Kaboré, ce guide vise une meilleure évaluation des besoins de l’administration en ressources humaines afin de réajuster les effectifs de la fonction publique à la demande en personnel.

Dans l’optique de la validation du projet de guide méthodologique, plusieurs ministères ont expérimenté le processus qui s’est révélé “promoteur et satisfaisant”. Mais pour Souleymane Lengané, secrétaire général du ministère de la fonction publique des efforts restent à fournir pour l’harmonisation des approches et des critères d’évaluation pour plus d’efficacité. D’où la nécessité d’encadrer la pratique de l’évaluation de la charge de travail dans les institutions.

En rappel cet atelier s’inscrit dans une série de mesures prises par le ministère de la fonction publique pour mieux garantir la protection du droit des travailleurs. C’est dans ce cadre qu’une révision du code de travail a été initiée  par les partenaires sociaux.

Source : L’Observateur Paalga

The following two tabs change content below.
Sidonie Pouya

Sidonie Pouya

Partager sur: