Société : Le maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso placé en garde à vue pour escroquerie et blanchiment de capitaux

Partager sur:

Le maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso a été placé en garde en vue le mardi 9 février après avoir été auditionné dans une affaire d’escroquerie et de blanchiments de capitaux.

Selon l’Express du Faso, il est reproché au maire Hermann Sirima, des faits d’escroquerie, de blanchiments de capitaux etc. Toujours selon la même source, un proche du maire a été déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Bobo après avoir été auditionné. Le quotidien bobolais précise que les qui sont reprochés au bourgmestre sont suffisants pour qu’il soit déféré lui aussi dans les prochains jours. En attendant il est en garde à vue.

Des problèmes fonciers seraient la cause selon plusieurs sources.

The following two tabs change content below.
Lino Ramdé

Lino Ramdé

Journaliste
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *