Burkina Faso: Retour sur le sens des couleurs du drapeau

Partager sur:

Ce mardi 13 octobre 2020, le gouvernorat de la région de l’Est a sacrifié à la traditionnelle montée des couleurs nationales. C’est à l’ occasion de la journée nationale des drapeaux instituée chaque année au cours de la semaine nationale de la citoyenneté qui se tient cette du 12 au 16 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso sous le thème : « Rôle et responsabilité des différents acteurs pour des élections apaisées dans un contexte de défis sécuritaire et sanitaire ».

A l’instar des autres régions du Burkina, la région de l’Est  a procédé à la montée des couleurs en cette journée nationale des drapeaux. Devant les directeurs régionaux des différents départements ainsi que les forces de défense et de sécurité,  le gouverneur de de la région de l’Est à explique le sens des différentes couleurs de notre drapeau national. «Le rouge rappelle le sang que les citoyens ont versé pour le triomphe des idéaux de justice et de liberté.

Le vert est la couleur de l’agriculture et de l’espérance pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire.

L’Etoile jaune-or est le guide et le phare de notre politique ».

Il a rappelé que le drapeau national et les autres symboles de la nation, comme les armoiries et l’hymne nous invite continuellement à cultiver les valeurs qui sont chères à notre nation.

Cette 17è édition de la semaine nationale de la citoyenneté se tient du 12 au 16 octobre 2020 à Bobo-Dioulasso sous le thème : « Rôle et responsabilité des différents acteurs pour des élections apaisées dans un contexte de défis sécuritaire et sanitaire ». En lien avec ce thème, le gouverneur Toussaint Prosper SANOU a constaté avec amertume la dégradation de la situation sécuritaire et de la recrudescence des conflits communautaires dans la région. Il a invité par la même occasion les citoyens «à travailler à la cohésion sociale et à un vivre-ensemble harmonieux, véritable moteur du développement économique et social de notre pays ». Il a terminé en appelant l’ensemble des acteurs du processus électoral à s’interroger sur le sens et la portée de nos symboles afin de mieux cerner leurs responsabilités dans la construction de la nation. «Je fonde l’espoir que chaque citoyen à travers cette journée se réapproprie toutes ces valeurs qui sont contenus dans le Burkindlim ».

En dehors de cette montée des couleurs, comme activité, la direction régionale en charge des droits humains organise des conférences en milieux scolaires sur des thématiques liées à l’importance du drapeau national, a affirmé Règma KABORE directeur régional en charge des droits humains de l’Est.

The following two tabs change content below.
Partager sur: