Affaire exécution de 25 déplacés internes : la réaction du gouverneur de la région du Centre-Nord

Affaire exécution de 25 déplacés internes

la réaction du gouverneur de la région du Centre-Nord

Partager sur:

A la date du 4 octobre, le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés  (HCR) dans un communiqué a révélé que  25 personnes déplacées internes ont été enlevées, puis exécutées près de Pissila. Le gouverneur de la région du Centre-Nord Casimir Segueda dans un communiqué parut ce jeudi 8 octobre,  s’est voulu sceptique sur la crédibilité de l’information. Il appelle les populations à prendre ces informations avec réserve. « Les recherches sont en cours et permettront d’apporter plus de précisions », a-t-il indiqué dans son communiqué.

Le gouverneur a également apporté un démenti, concernant  des informations faisant état d’une découverte de cache d’armes dans un secteur de la ville de Kaya. Pour lui, il s’agit de « rumeurs non fondées ».

Source : Burkina 24

Partager sur: