Coup d’État au Burkina Faso : le secrétaire général du MINUSMA préoccupé par la sécurité du président du Faso

Partager sur:

Le secrétaire général du MUNISMA par la voix de son porte-parole dans une déclaration dit s’inquiéter de la sécurité de l’ex président du Faso, ainsi de la situation sécuritaire du pays suite au coup d’État.

« La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations pour la stabilisation au Mali est préoccupée, en particulier, par le sort et la sécurité du président Roch Marc Christian Kaboré, ainsi que par la détérioration de la situation sécuritaire, à la suite du coup d’état qui a été déclenché le 23 janvier par des éléments des forces armées” indique le porte-parole du Secrétaire général Stéphane Dujarric.

Appelant tous les acteurs à faire preuve de retenue et à privilégier le dialogue, les Nations unies dit être engagé pleinement en « faveur de la préservation de l’ordre constitutionnel». Également elle réaffirme son soutien au peuple burkinabè « dans les efforts visant à trouver des solutions durables aux défis complexes auxquels le pays est confronté ».

Partager sur: