Prix spéciaux du FESPACO 2021: Le Burkinabè Boubacar Diallo rafle le prix spécial CEDEAO d’une valeur de 15 millions

Partager sur:

La 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou tire vers sa fin. A cet effet, plus d’une dizaine de prix spéciaux ont été remis à des festivaliers. Boubacar Diallo, le réalisateur des trois lascars est le lauréat du prix spécial CEDEAO. La soirée officielle de remise de prix s’est tenue le vendredi 22 octobre 2021.

Sur plus d’une dizaine de prix spéciaux , trois prix spéciaux ont été remportés par trois burkinabè pour leurs œuvres cinématographiques. Il s’agit d’Aboubacar Diallo qui s’est vu decerné le prix spécial de la CEDEAO sur l’intégration Ouest-africaine pour son long métrage “les trois lascars”. Ainsi le lauréat est reparti avec un trophée et d’un chèque d’une valeur de 15 000 000 FCFA.

Des lauréats satisfaits

“Cette distinction est un motif de satisfaction légitime. Particulièrement un prix décerné par la CEDEAO, je vois comme si mon film avait parcourus le monde. Donc l’intégration, c’est ce que nous avons le mieux à faire pour le vivre ensemble. Je suis donc heureux de recevoir ce prix” Aboubacar Diallo.

Aboubacar Diallo

“La motivation d’abord en tant que africaine m’a invité à envoyer mon film documentaire au FESPACO. Pour moi c’était déjà une joie d’être sélectionnée pour l’édition et remporter des prix spéciaux ce soir est une fierté. Je pense que y’a pas assez de mots pour exprimer ce sentiment. Avec ces prix, j’ai une lourde responsabilité qui m’incombe à être désormais meilleur” Aïcha Maguy, réalisatrice du cinéma documentaire au Mali.

Aïcha Maguy

“J’étais pas heureux, parce que le jour que j’ai envoyé le film, c’était trop tard et je me disais que c’était fini. Je ne voulais même pas terminer le FESPACO, mais mes amis m’ont convaincu de rester. Et voilà que je suis lauréat de deux prix spéciaux. Il n’y pas de mots pour exprimer ma joie”.

Mathilde Zoungrana

The following two tabs change content below.
Partager sur: