Inauguration du Buste Thomas Sankara: une joie pour la veuve Sankara

Partager sur:

Un buste Thomas Sankara a été érigé à l’université qui porte son nom. C’était au cours de la cérémonie officielle de la rentrée académique 2021-2022 qui s’est tenue le 15 octobre 2021 à l’université Thomas Sankara.

Le buste de Thomas Sankara trône désormais à l’université Thomas Sankara. Cet ouvrage placé juste à l’entrée de l’université du côté Ouest donne de la joie à Mariam Sankara ( épouse de Thomas Sankara). Elle s’est aussi réjouie de voir une université porter le nom de son époux.

Pr Ardjima Thiombiano, président de l’université Thomas Sankara a expliqué que ce type d’ouvrage est assez extraordinaire. ” Comme vous le voyez, c’est la partie supérieure de Thomas Sankara, qui comporte la tête, le coup, la poitrine et les poumons et c’est un matériau spécial, contrairement à ce que nous avons l’habitude de voir. Ce n’est pas en bronze. C’est fait de l’alliage de métaux de fer, de verre et de résille et c’est un matériau qui est extrêmement résistant à toutes les intempéries”. Il poursuit que le buste se ” repose sur une étoile ascendante, l’étoile c’est comme une direction qui vous donne l’ascendance et qui vous dit que vous êtes obligés d’avancer vers les objectifs qui ont été définis. Et le tout reposant sur les couleurs nationales qui symbolise le patriotisme de toute personne qui s’engage dans les idéaux de Thomas Sankara”.

Pour le président de l’université Thomas Sankara, cette statue explique le caractère panafricain du sankarisme. ” Il y a une philosophie derrière cette statue. Elle a été conçue dans un pays voisin pour faire ressortir le caractère panafricain du président Sankara et cette statue a voyagé, jusqu’ici et cela symbolise également quelque part le trajet qu’à suivi le président Sankara” a-t-il déclaré.

Le président de l’université a aussi mentionné que ce buste de Thomas Sankara va permettre à toute personne qui entre dans l’université de se souvenir des idéaux de Thomas Sankara. ” Ce sont des questions d’intégrité, de sacrifice, de travail bien fait, de respect du bien public et d’initiatives sur les projets de développement” a-t-il poursuivi.

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *