Burkina Faso : Le ministère du commerce détruit 300 000 litres de boissons frélatées.

photo_incineration_boissons_alcoolisees_et_cfce_de_presse_02

Photo: ministère du commerce de l'industrie et de l'artisanat

Partager sur:

Le ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat du Burkina Faso a procédé  ce Jeudi 02 juillet 2020, à la destruction de boissons impropres à la consommation, au centre d’enfouissement technique de Tanghin à Ouagadougou.

Coordonnée par la brigade mobile du contrôle économique et de la repression des fraudes (BMCRF), cette destruction de plus de six millions de sachets et de bouteilles de boissons alcoolisées s’inscrit dans le cadre d’une opération de salubrité économique et sanitaire ; l’obectif étant de protéger les consommateurs, notamment les plus jeunes. Selon le coordonnateur de la brigade mobile du contrôle économique et de la repression des fraudes(BMCRF),  Yacouba Bila, elle fait suite à la mesure portant apposition des marquages sanitaires graphiques sur les paquets de cigarette, en vue de lutter contre le tabagisme et la fraude. 

A l’issue de cette cérémonie, Yacouba Bila, a déclaré « qu’un groupe de travail, chargé d’assainir le secteur des boissons alcoolisés et de permettre aux structures de contrôle de disposer d’un réferenciel juridique dans la lutte contre la consommation des boissons alcoolisées, a été mis en place par le ministère du commerce ». Il invite par ailleurs les populations du Burkina Faso à la dénonciation des pratiques illicites en matière de commerce en appelant aux numéros verts prévus suivants : 80 00 11 84/ 80 00 11 85/80 00 11 86. 

En Rappel le gouvernement a pris un arreté interministériel le 19 septembre 2019 interdisant la production, la commercialisation, l’importation, la détention et l’offre à titre gratuit de la liqueur et autres boissons spiritueuses dans certains types d’emballages, notamment les sachets plastiques et les bouteilles de moins de 30cl.

The following two tabs change content below.
Partager sur: