Ghana : La réélection du président Nana Akufo-Addo validée

Partager sur:

La Cour suprême ghanéenne a rejeté, jeudi, le recours de l’opposant John Mahama qui contestait les résultats de la présidentielle de décembre dernier pour cause de bourrage d’urnes, validant du même coup la réélection du président sortant Nana Akufo-Addo.


«L’accusation de bourrage des urnes n’a pu être étayée par des preuves crédibles, nous n’avons donc aucune raison d’ordonner une nouvelle élection, nous rejetons ainsi cette plainte, car jugée sans fondement», a déclaré jeudi, Kwesi Anin Yeboah, le juge de la Cour suprême à Accra.


La décision valide donc le verdict de la commission électorale qui donnait vainqueur le président sortant avec 51,59 % des voix contre 47,36 % pour son rival. Seules 515 524 voix séparaient les deux candidats.


Les observateurs internationaux avaient salué un scrutin qui s’était déroulé dans le calme alors que 5 personnes avaient trouvé la mort dans des violences post-électorales.
La sentence de la Cour Suprême met donc fin au contentieux électoral au Ghana. Le président ghanéen Nana Akufo-Addo ainsi confirmé à son poste a déjà prêté serment, le 7 janvier dernier à Accra.


L’élection de décembre était sa troisième confrontation avec John Mahama qui l’avait battu en 2012 avant que lui, ne le batte une première fois, en 2016.


Le parlement ghanéen renouvelé le même jour que la présidentielle, est dirigée depuis le 7 janvier dernier par un député de l’opposition Alban Bagbin.
Source : Agence d’information du Burkina

The following two tabs change content below.
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *