Assemblée nationale : Eddie Komboigo installé chef de file de l’opposition

Partager sur:

Ce vendredi 05 mars 2021, a eu lieu la cérémonie de passation des charges du Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF). Par cette cérémonie, Eddie Komboigo, président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), devient officiellement le nouveau chef de file de l’opposition politique.

« C’est la première fois que nous assistons à une cérémonie de passation des charges au CFOP, ce qui veut dire que notre démocratie a mûri », a clamé le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé. Occupé la seconde place à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020,  le CDP son parti classé également deuxième en nombre d’élus à l’Assemblée nationale, c’est à Eddie Komboiba que revient le fauteuil de chef de file de l’opposition.

A travers cette prise de fonction, Eddie Komboigo succède à Zéphirin Diabré, le président de l’Union pour le changement (UPC) et entend œuvrer pour une meilleure application des  textes votés afin de combattre pour le changement dans les intérêts inaliénables du peuple et la préservation d’une démocratie véritable. « Que deviendra notre démocratie si les acteurs sont incapables d’appliquer les lois que nous votons à l’Assemblée nationale ? », s’est-il interrogé. Pour lui, le CFOP doit travailler à retrouver sa crédibilité. Par la même occasion, il a appelé à l’union des partis politiques, pour soutenir les forces de défense et de sécurité (FDS) et tous ceux qui s’engagent pour la recherche de la paix.

Quant à la nomination d’un ministre d’Etat en charge de la réconciliation en la personne de son prédécesseur, le nouveau CFOP a salué l’initiative du président du Faso. Il dit apporter son soutien au ministre Zéphirin Diabré dans le pilotage du  processus de réconciliation nationale.

Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *