Journée internationale de la femme: le comité «Célébrons le 8 mars autrement» se tourne vers les femmes déplacées internes

Partager sur:

A l’occasion de la journée internationale de la femme, commémorée chaque 8 mars, le comité ” Célébrons le 8 Mars autrement” a tenu une conférence de presse ce 17 février 2021 au cours de laquelle il a annoncé un soutien aux femmes déplacées internes de la  région l’Est.

Pour cette édition de la journée internationale de la femme, le comité “célébrons le 8 mars autrement” a décidé de donner le sourire aux femmes déplacées internes de la réion de l’Est. Il a remis ce 17 fevrier 4 tonnes de farine de maïs, 2 tonnes de semoule de maïs, 200 litres d’huile, une demi tonne de sucre, une tonne de riz, une demi tonne de sel, 4 sacs de 100 Kg de savon kabakourou et plus d’une centaine de sacs de vêtements. Le don a été reçu par l’OCADES/FADA qui sera l’intermediare entre le comité et les bénéficiaires. Ce don a été possible grâce à la bonne volonté de plusieurs burkinabè.

Pour le secretaire exécutif diocesain de l’OCADES/FADA, l’Abbé Landry Yadgo, ce don vient à point nommé et va permettre de soulager les femmes déplacées internes dans la region de l’Est. Cependant il nourrit un rêve: celui de voir les Burkinabè faire plus de dons pour aider leurs compatriotes qui ont été obligés de fuire leur village en raison de l’insécurité.

Pour célébrer le 8 Mars Autrement, le comité envisage aussi de permettre aux femmes démunies d’acéder à des micro credits pour qu’elles puissent mener des acivités génératrices de revenues. Il est aussi prévu des formations pour des activités rémunératrices de revenus sur les sites de déplacés et des actions d’information et de sensibilisationsurles maladies sexuellement transmissibles, le VIH-SIDA et les grossesses précoces.

Avec la somme de 16 512 390 FCFA récoltés à la date du 22 mai 2020, le comité avait déjà fait des dons de ce genre dans les regions des Cascades, de la Boucle du Mouhoun, du Sahel, du Centre Nord et du Sud-Ouest par l’intermediaire de l’OACDES/Burkina.

Le comité “Célébrons le 8 mars autrement” vise à fédérer les bonnes volontés pour venir en aide aux personnes défavorisées.

The following two tabs change content below.
Lino Ramdé

Lino Ramdé

Journaliste
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *