Labellisation du Faso Dan Fani : 25 entreprises et associations agrées

Partager sur:

La maison de l’entreprise du Burkina a accueilli ce vendredi 12 février la cérémonie de lancement de la commercialisation des pagnes Faso Dan Fani labellisés. A l’occasion 25 entreprises et associations ont reçu des agréments de fabrication et de commercialisation de ces pagnes.

« Nous nous réjouissons d’aboutir à cette phase finale tant attendue, non seulement par les utilisateurs potentiels du label Faso Dan Fani mais également, par les consommateurs de pagnes Faso dan Fani de l’intérieur comme de l’extérieur du Burkina Faso, à savoir la disponibilité des Labels et des pagnes Faso Dan Fani labellisés sur le marché » a déclaré la ministre déléguée de l’artisanat, Louise Anne Go lors de son discours. A travers ce mécanisme le ministère et ces partenaires veulent surtout de renforcer la sécurité du label, la facilité de sa gestion à travers la traçabilité et la limitation des risques de confusion et de contrefaçon.

Vingt-cinq entreprises et associations ont reçu l’autorisation pour utiliser le label. A l’endroit des bénéficiaires, la ministre déléguée a demandé de fournir plus d’efforts pour être à la hauteur des exigences d’utilisation du Label. « Une chose est d’avoir l’agrément d’utilisation du label, une autre est de pouvoir le maintenir et créer le prestige, la richesse et les emplois qui vont avec son utilisation » a-t-elle précisé. Pour avoir cette autorisation, un appel à candidature a été lancé avec un certains nombres de règles à respecter. Il s’agit entre autres du choix du tissu et du fil et de la teinture.

Venue de Komsilga, Madame Marie Denise Kafando ne cache pas sa joie pour cet agrément.  « Je suis très contente pour avoir reçu cet agrément et nous espérons travailler davantage. Nous allons labelliser tous nos pagnes pour proposer de la qualité » a-t-elle confié. Elle espère de meilleures perspectives pour son association Nassongb-Zanga qui compte une quinzaine de tisseuses. Le prix du pagne labellisé varie entre 6000 et 7000 FCFA. Un autre appel a candidature a été lancé jusqu’au 26 février pour donner d’autres autorisations aux associations et entreprises de tisseuses.

En rappel, le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat à travers le Centre National de la Propriété Industrielle (CNPI) s’est engagé dans un processus de labellisation de certains produits phares du terroir que sont le Faso Dan Fani, le Chapeau de Saponé, le beurre de karité, les cuirs et peaux de Kaya et le  Koko Donda.

The following two tabs change content below.
Lino Ramdé

Lino Ramdé

Journaliste
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *